Les coupes opérées dans les budgets des états ont impacté lourdement les territoires isolés, beaucoup de décideurs misant sur les économies d’agglomération. Pour faire simple, concentrer l’investissement public dans les villes les plus densément peuplées leur permettrait de faire des économies, de capitaliser sur les réseaux et l’infrastructure préexistante. Pourtant, le développement des technologies mais surtout des comportements qui découlent de leur utilisation  représente une opportunité pour les zones rurales. La Foire de Libramont ouvre d’ailleurs ses portes aujourd’hui avec un espace Smart Farming pour une Agriculture Connectée!

Les leaders populistes surfent sur le sentiment d’abandon et de décrochage des territoires isolés. L’économie numérique a d’abord impacté les filières valorisant des actifs immatériels (pub, musique, audiovisuel) puis ceux dont la distribution s’était déjà partiellement dématérialisée (vente par correspondance ou de détail). Contrairement au glissement vertical qu’a connu la main d’œuvre, des activités de production aux activités de services, l’économie numérique touche les secteurs de façon transversale jusqu’aux activités manufacturières, agricoles ou énergétiques.

Pour que la transition numérique serve également les territoires isolés, voici 3 bonnes idées issues de la réflexion du groupe de travail Terra Nova/Google.

1. Apprendre à coder

Lors de sa première apparition américaine en public Edward Snowden, ancien consultant de la NSA, rappelait l’importance croissante pour tous les citoyens de la compréhension du langage informatique et notamment du cryptage.

Voici l’expemple de Let’s go city. Cette application permet aux citoyens de communes rurales de se connecter aux services et informations locales.

2. Favoriser la télémédecine

Comment? En favorisant le remboursement des actes de télésuivi et de téléconsultation. Des plateformes d’innovation ouverte existent dans le domaine de l’e-santé. Cela permet aux patients, praticiens, personnel technique dans les hôpitaux,… d’influencer la formulation des solutions qui permettront de consulter voire d’opérer à distance.

Voici l’exemple du WeLL. Ce Living Lab permet aux patients d’agir dès la création de nouveaux produits ou services dans le secteur de la santé.

 

3. L’adoption du télétravail salarié

Beaucoup d’entre nous se retrouvent coincés chaque matin dans les embouteillages à l’entrée des villes. Si les routines sont bien installées, on assiste également à l’ouverture d’espaces de travail partagés. Ces espaces de coworking proposent un confort tout à fait acceptable aux travailleurs qui ne souhaitent pas perdre du temps dans les bouchons.

L’impact sur nos comportements offline

Les technologies rassembleraient donc les citoyens plutôt que d’opposer les bobos aux paysans, les technophiles aux ringards. Elles sont aussi à la base d’initiatives locales. Les plateformes web permettent en effet aux artisans qui produisent à petite échelle de vendre directement leurs produits au consommateur final. Comme dirait Hippocrate, le consommateur peut donc choisir sa nourriture et… sa médecine.

Source:

Terro Nova – Google: Que peut le numérique pour les territoires isolés?